This page was automatically translated and accurateness of translation is not guaranteed. Please refer to the English version for a source text.

Traitement anti-androgène pour COVID-19

Traitement anti-androgène pour COVID-19

Sponsors

Commanditaire principal: Applied Biology, Inc.

La source Applied Biology, Inc.
Bref résumé

Cette étude vise à explorer le rôle protecteur possible des anti-androgènes dans Infection par le SRAS-CoV-2

Description détaillée

Au cours de la pandémie continue de SRAS-CoV-2 (COVID-19), plusieurs études ont rapporté une différence significative dans le taux de cas graves entre les femmes adultes et les hommes adultes (42 % contre 58 %). Chez les enfants de moins de 14 ans, le taux de cas graves a été signalé comme extrême bas. Pour expliquer cette différence, plusieurs théories ont été proposées dont tabagisme et habitudes de vie. Cependant, aucune théorie ne correspond à la fois à la différence entre les sexes dans cas graves ainsi qu'un risque réduit chez les enfants prépubères. Nos recherches passées sur les hommes l'alopécie androgénétique (AGA) nous a conduit à rechercher une association entre androgènes et Pathogenèse du COVID-19. Chez les sujets normaux, l'expression des androgènes démontre une variation entre les hommes et les femmes ainsi qu'entre les adultes et les enfants prépubères. Le SRAS-CoV-2 infecte principalement les pneumocytes de type II dans le poumon humain. Le SRAS-CoV-2 entre pneumocytes, en s'ancrant au récepteur de surface cellulaire ACE2. Avant la liaison au récepteur, virale les protéines de pointe subissent un amorçage protéolytique par la protéase transmembranaire, la sérine 2 (TMPRSS2). L'inhibition ou le renversement de TMPRSS2 réduit la capacité du SRAS-CoV-1 (un virus apparenté à SARS-CoV-2) pour infecter les cellules in vitro. De plus, TMPRSS2 facilite également la saisie de grippe A et grippe B dans les cellules primaires des voies respiratoires humaines et les pneumocytes de type II. Le gène humain TMPRSS2 a un élément de réponse aux androgènes de 15 pb et chez l'homme, les androgènes sont les seuls promoteurs de transcription connus pour le gène TMPRSS2. Dans une étude sur les androgènes cellules cancéreuses de la prostate (LNCaP), l'augmentation de l'expression de l'ARNm de TMPRSS2 a été médiée par l'androgène récepteur. De plus, le récepteur ACE2, également critique pour l'infectivité virale du SRAS-CoV-2, est affectée par les hormones sexuelles mâles avec une activité plus élevée chez les mâles. L'alopécie androgénétique (AGA), souvent appelée calvitie masculine, est la plus courante forme de perte de cheveux chez les hommes. Le développement de l'alopécie androgénétique est médié par les androgènes et dépendant des variantes génétiques trouvées dans le gène du récepteur aux androgènes situés sur le X chromosome; ainsi, on émet l'hypothèse que les hommes atteints d'AGA seraient plus sujets au COVID-19 sévère maladie. Les enquêteurs ont mené une étude observationnelle préliminaire d'hospitalisations Patients COVID-19 dans deux hôpitaux tertiaires espagnols entre le 23 mars et le 6 avril 2020 pour tester cette théorie. Au total, 41 hommes de race blanche admis dans les hôpitaux avec un diagnostic de pneumonie SARS-CoV-2 bilatérales ont été analysées. L'âge moyen des patients était de 58 ans (extrêmes 23-79). Parmi eux, 29 (71 %) ont reçu un diagnostic d'AGA (16 (39 %) ont été classés comme AGA sévère (Hamilton IV ou supérieur)) et 12 (29 %) ne présentaient pas de signes cliniques d'AGA. Le diagnostic de L'AGA a été réalisée cliniquement par un dermatologue. La prévalence précise de l'AGA chez les hommes caucasiens espagnols autrement en bonne santé sont inconnus ; cependant, sur la base de la littérature publiée, la probabilité attendue d'une population caucasienne similaire appariée selon l'âge est d'environ 31-53 %. Sur la base du raisonnement scientifique combiné à cette observation préliminaire, la les chercheurs proposent de tester un anti-androgène comme traitement pour les patients récemment récents avec la COVID-19. Nous avons choisi l'utilisation du nouvel antagoniste des récepteurs aux androgènes (AR) de deuxième génération proxalutamide comme moyen de réduction rapide de l'activité AR. Proxalutamide (GT0918) démontre un double mécanisme d'action. Il est très efficace pour inhiber la RA ainsi que présentant des effets pharmacologiques d'induction de la régulation à la baisse de l'expression de l'AR ; la mécanisme qui n'est pas présent dans le bicalutamide et l'enzalutamide. De plus, il a été ont rapporté que le proxalutamide diminue l'expression de l'ACE2. Les deux seraient bénéfiques pour prévenir l'entrée du SRAS-CoV-2 dans les cellules pulmonaires. Cette étude vise à explorer le rôle protecteur possible des anti-androgènes dans Infection par le SRAS-CoV-2. À condition que les anti-androgènes soient efficaces pour réduire le taux de COVID-19 hospitalisation, les sujets inscrits à cette étude peuvent connaître un taux plus faible de hospitalisation.

Situation globale Compléter
Date de début 2020-10-21
Date d'achèvement 2021-01-21
Date d'achèvement principale 2020-12-24
Phase N / A
Type d'étude Interventionnel
Résultat primaire
Mesure Plage de temps
Hospitalisation COVID-19 30 jours
Inscription 268
État
Intervention

Type d'intervention: Drug

Nom de l'intervention: Proxalutamide

La description: 200 mg q.d.

Étiquette du groupe d'armements: Proxalutamide + Usual Care

Type d'intervention: Autre

Nom de l'intervention: Norme de soins

La description: Norme de soins telle que déterminée par le PI

Étiquette du groupe d'armements: Soins habituels

Admissibilité

Critères:

Critère d'intégration: 1. Âge masculin ≥18 ans 2. Le laboratoire a confirmé le test rtPCR positif du SRAS-CoV-2 dans les 7 jours précédant randomisation 3. Statut clinique sur l'échelle ordinale COVID-19 en 8 points de 1 ou 2 4. Coagulation : INR ≤ 1,5 × LSN et APTT ≤ 1,5 × LSN 5. Le sujet (ou son représentant légalement autorisé) donne son consentement éclairé par écrit avant toute procédure de sélection d'étude 6. Le sujet (ou son représentant légalement autorisé) accepte que le sujet ne participe pas dans un autre essai COVID-19 tout en participant à cette étude Critère d'exclusion: 1. Sujet inscrit dans une étude pour enquêter sur un traitement pour COVID-19 2. Sujet prenant un anti-androgène de tout type, y compris : thérapie de dépravation androgénique, Inhibiteurs de la 5-alpha réductase, etc… 3. Patients allergiques au produit expérimental ou à des médicaments similaires (ou à tout excipients); 4. Sujets qui ont des tumeurs malignes au cours des 5 dernières années, à l'exception de cancer de la peau basocellulaire et épidermoïde complètement réséqué et complètement réséqué carcinome in situ de tout type 5. Sujets atteints de maladies cardiovasculaires graves connues, syndrome du QT long congénital, torsade de pointes, infarctus du myocarde au cours des 6 derniers mois ou artériel thrombose, ou angine de poitrine instable, ou insuffisance cardiaque congestive qui est classé comme New York Heart Association (NYHA) classe 3 ou supérieure, ou ventriculaire gauche fraction d'éjection (FEVG) < 50 %, QTcF > 450 ms 6. Sujets avec des conditions médicales non contrôlées qui pourraient compromettre la participation à l'étude (par exemple, hypertension non contrôlée, hypothyroïdie, diabète sucré) 7. Diagnostic connu du virus de l'immunodéficience humaine (VIH), de l'hépatite C, de l'hépatite active B, treponema pallidum (le test n'est pas obligatoire) 8. Alanine Transaminase (ALT) ou Aspartate Transaminase (AST) > 5 fois la limite supérieure de la normale. 9. Débit de filtration glomérulaire estimé (eGFR) < 30 ml/min 10. Maladie rénale sévère nécessitant une dialyse 11. Il est peu probable que le sujet revienne pour la visite du site au jour 15 pour des raisons autres que la rémission 12. Le sujet (ou son représentant légal) ne veut pas ou ne peut pas fournir consentement éclairé

Le sexe:

Homme

Basé sur le genre:

Oui

Âge minimum:

18 ans

Âge maximum:

N / A

Volontaires en santé:

Non

Officiel général
Contact général Les informations de contact ne sont affichées que lorsque l'étude recrute des sujets.
Emplacement
Établissement: Corpometria Institute
Pays d'implantation

Brazil

Date de vérification

2021-12-01

Partie responsable

Type: Parrainer

Mots clés
A un accès étendu Non
Nombre d'armes 2
Groupe d'armes

Étiquette: Usual Care

Type: Active Comparator

La description: Usual care as determined by the PI

Étiquette: Proxalutamide + Soins Usuels

Type: Expérimental

La description: Proxalutamide + Soins habituels déterminés par le PI

Informations sur la conception de l'étude

Allocation: Randomisé

Modèle d'intervention: Affectation parallèle

Description du modèle d'intervention: Cette étude est conçue comme une étude d'assignation parallèle prospective, interventionnelle, contrôlée par placebo, à double insu et randomisée.

Objectif principal: Traitement

Masquage: Quadruple (participant, fournisseur de soins, enquêteur, évaluateur des résultats)

This information was retrieved directly from the website clinicaltrials.gov without any changes. If you have any requests to change, remove or update your study details, please contact [email protected]. As soon as a change is implemented on clinicaltrials.gov, this will be updated automatically on our website as well.

Clinical Research News