Phénotypage profond des troubles auditifs : établissement de cohortes, identification de biomarqueurs, développement de nouvelles mesures de phénotypage et découverte de cibles thérapeutiques

Phénotypage profond des troubles auditifs : établissement de cohortes, identification de biomarqueurs, développement de nouvelles mesures de phénotypage et découverte de cibles thérapeutiques

Sponsors

Commanditaire principal: National Institute on Deafness and Other Communication Disorders (NIDCD)

La source National Institutes of Health Clinical Center (CC)
Bref résumé

Arrière-plan : Les troubles de l'instabilité auditive (IH) sont mal caractérisés et traités de manière inefficace. SALUT peut provoquer des fluctuations des seuils auditifs et de la compréhension de la parole. Les chercheurs veulent utiliser une forme spécialisée d'imagerie par résonance magnétique (IRM) et des tests sanguins pour en savoir plus à propos de HI. Objectif : Caractériser une cohorte de personnes atteintes d'IH et corréler l'IH avec d'autres données, notamment évaluations auditives, ainsi que des biomarqueurs radiologiques et immunologiques de l'inflammation sur temps. Admissibilité : Adultes âgés de 18 à 65 ans qui présentent des symptômes compatibles avec un éventuel HI. Conception: Les participants seront examinés avec un historique médical et auditif et un examen du dossier médical. Les participants passeront des examens physiques. Leur tête et leur cou seront examinés. Ils sauront prix de sang. Les participants subiront des tests auditifs. Ils porteront des écouteurs ou des bouchons d'oreille en mousse. Elles vont écouter des tonnes différentes. Ils peuvent décrire ce qu'ils entendent. Les participants attendent des tests d'équilibre. Ils porteront des lunettes pendant qu'ils regardent les lumières mobiles ou tandis que l'air froid ou chaud est soufflé dans leurs oreilles. Ils seront assis sur une chaise tournante dans un cabine calme et sombre. D'une position allongée, ils relèveront la tête en cliquant les sons sont joués dans leurs oreilles. Les participants obtiendront des IRM de l'oreille interne et du cerveau. Le scanner IRM est un cylindre métallique entouré d'un champ magnétique puissant. Pendant les IRM, les participants seront allongés sur une table qui glisse dans et hors du scanner. Un rembourrage doux ou une bobine sera placé autour de leur tête. Ils reçoivent un agent de contraste par l'intermédiaire d'un cathéter intraveineux. La participation durera jusqu'à 15 mois. ...

Description détaillée

Titre: Phénotypage profond des troubles auditifs : établissement de cohorte, biomarqueur Identification, développement de nouvelles mesures de phénotypage et découverte de thérapies Cibles Description de l'étude : Les troubles de l'instabilité auditive restent mal caractérisés, phénotypés et inefficaces traités et peuvent entraîner des changements soudains de l'audition. Ces troubles comprennent, mais ne sont pas limité à, la perte auditive neurosensorielle soudaine (SSNHL) ainsi que la fluctuation de l'audition, y compris, mais sans s'y limiter, la maladie auto-immune de l'oreille interne (AIED), la maladie de Ménière (MD) et le syndrome de l'aqueduc vestibulaire élargi (EVAS). Bien que ce groupe de troubles soit susceptible de être cliniquement et étiologiquement hétérogène, une caractéristique commune est la fluctuation de l'audition les seuils et la compréhension de la parole tels que mesurés par les scores de reconnaissance de mots (WRS). Cette protocole cherche à déterminer une cohorte de patients présentant des fluctuations auditives pour corréler ces principales caractéristiques phénotypiques avec d'autres données phénomiques, y compris des indicateurs audiométriques de hydrops endolymphatique ainsi que des biomarqueurs radiologiques et immunologiques de l'inflammation sur temps. L'hypothèse globale est que les données phénomiques permettront de stratifier les phénotype des patients présentant des troubles de l'instabilité auditive. Objectifs: Objectif principal : Développer une cohorte de patients présentant une instabilité auditive (HI). Objectifs secondaires : 1. Pour corréler les preuves de HI avec des changements dans le produit de distorsion de déphasage otoacoustique émissions (DPOAE). 2. Comparer les DPOAE à déphasage aux mesures existantes de la fonction auditive, y compris le mot score de reconnaissance (WRS), DPOAE standard et électrocochléographie (ECochG) au fil du temps. 3. Comparer les DPOAE à déphasage aux mesures vestibulaires, notamment cervicales et oculaires potentiels myogéniques évoqués vestibulaires (VEMP) au fil du temps. 4. Corréler les indicateurs auditifs et vestibulaires d'instabilité auditive et endolymphatique hydrops (EH) sur l'IRM avec des différences quantitatives dans les marqueurs immunologiques de l'inflammation heures supplémentaires. Objectif exploratoire : 1. Pour stratifier les patients présentant une instabilité auditive (HI) par différences de niveaux de cytokines, qui éclairera l'identification des sous-types cliniques d'HI et potentiellement identifiera cibles thérapeutiques pour un traitement futur avec des agents ciblés. 2. Pour effectuer la transcription et l'immunoprofilage des PBMC à des moments associés à fluctuation de l'audition à partir de cohortes de patients phénotypés. Points de terminaison : Critère d'évaluation principal : Identification des caractéristiques phénomiques associées à l'IH. Critère d'évaluation secondaire : (1) Identification d'une variété de caractéristiques phénomiques des patients atteints d'IH qui permettent affectation aux subdivisions cliniques. Points de terminaison exploratoires 1. Identification de cibles potentielles pour la thérapeutique basée sur des analyses longitudinales profilage immunitaire/transcriptionnel des patients présentant une instabilité auditive. 2. Identification des distributions de cellules immunitaires spécifiques au sous-type 3. Identification des profils immunitaires ainsi que des profils transcriptionnels des cellules immunitaires liés à la fluctuation de l'audition Population à l'étude : Cette étude déterminera les patients qui résident aux États-Unis et présentent un HI. Les sujets seront soumis à un processus de consentement éclairé . Patients de tous genres et de tous ethnies seront recrutées. Description des sites/installations inscrivant des participants : Il s'agira d'une étude sur un seul site qui sera menée au NIH Clinical Center. Durée de l'étude : 10 années Durée des participants : 15 mois

Situation globale Recrutement
Date de début 2021-07-07
Date d'achèvement 2030-12-31
Date d'achèvement principale 2030-12-31
Type d'étude Observation
Résultat primaire
Mesure Plage de temps
Caractéristiques phénomiques Jour 90, 180, 270, 360 et 450, respectivement +/- 14 jours
Résultat secondaire
Mesure Plage de temps
Subdivisions des caractéristiques phénomiques Jour 90, 180, 270, 360 et 450, respectivement +/- 14 jours
Inscription 150
État
Admissibilité

Méthode d'échantillonnage:

Échantillon de probabilité

Critères:

- CRITÈRE D'INTÉGRATION: Afin d'être éligible pour participer à cette étude en tant que sujet atteint d'IH, un individu doit répondre à tous les critères suivants : 1. Fourniture d'un consentement éclairé signé et daté. 2. Volonté déclarée de se conformer à toutes les procédures d'étude et disponibilité pour le durée de l'étude 3. Tous les sexes, âgés de 18 à 65 ans 4. Diagnostiqué avec une instabilité auditive, définie comme une instabilité auditive documentée sur audiométrie en série avec perte auditive neurosensorielle (SNHL) supérieure à 30 dB HL à un ou plusieurs fréquences (Jose A. Lopez-Escamez et al., 2015) sur au moins un test auditif. L'inclusion nécessitera la documentation du changement cliniquement significatif de l'audition (soit une aggravation soit une amélioration) entre au moins 2 tests auditifs ou la documentation de un changement soudain de l'audition. Un changement cliniquement significatif de l'audition sera défini par un changement de 10 dB à trois fréquences quelconques, 15 dB à deux fréquences quelconques, ou à au moins 20 dB à une fréquence. Un changement soudain de l'audition sera défini comme au moins une Différence de 30 dB à 3 fréquences consécutives dans l'oreille affectée par rapport au oreille controlatérale (Chandrasekhar et al., 2019). 5. Pas d'espace aérien supérieur à 10 dB pour 500-4000 Hz indiquant une HL conductrice. 6. Fonction normale de l'oreille moyenne telle qu'indiquée par les tympanogrammes normaux de 226 Hz bilatéralement, définie comme la pression de l'oreille moyenne entre plus moins 100 décaPascals et le pic conformité statique compensée entre 0,3-1,5 millilitres (Margolis & Heller, 1987) 7. Pour les femmes en âge de procréer : test de grossesse négatif au début de l'étude CRITÈRE D'EXCLUSION: Une personne qui répond à l'un des critères suivants sera exclue de la participation dans cette étude: 1. Présence d'appareils non compatibles IRM (stimulateur cardiaque, méta 90 dB HL) perte auditive neurosensorielle 9. Antécédents ou diagnostic d'un trouble du système nerveux central, y compris, mais sans s'y limiter à: 1. Tumeurs intracrâniennes 2. Maladie cérébrovasculaire 3. Trouble dégénératif du SNC 4. Traumatisme du SNC 5. Encéphalite 6. Méningite 10. Incapable d'arrêter les médicaments qui peuvent interférer avec les résultats des tests vestibulaires pour les 48 heures précédant immédiatement une séance d'étude vestibulaire. Ceux-ci incluent tout et tous les médicaments anti-étourdissements (comme Antivert), alcool, caféine, prescription des analgésiques (comme le Percocet), des médicaments sur ordonnance contre les maux de tête (comme Imitrex), somnifères (comme Ambien), médicaments anti-épileptiques (comme Topamax), et/ou des antihistaminiques (tels que Benadryl). 11. Diagnostic actuel du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM IV) de schizophrénie, de trouble bipolaire ou de psychose. 12. Maladie intercurrente instable qui, selon le jugement de l'IP, pourrait prévenir ou confondre collecte de données. Sujets d'étude potentiels qui souffrent de troubles cognitifs et manquent capacité de consentement, ne sera pas inscrit. - Les participants soupçonnés d'avoir COVID-19 seront déplacés vers le Unité COVID-19 et testée pour le SRAS CoV-2 et le panel de pathogènes respiratoires par des directives des NIH CC Clinical Practice Safety Guidelines. COVID-19 possible les infections identifiées par l'écran du téléphone ne seront pas éligibles pour le protocole d'étude jusqu'à ce que l'infection soit résolue.

Le sexe:

Tout

Âge minimum:

18 ans

Âge maximum:

65 ans

Volontaires en santé:

Non

Officiel général
Nom de famille Rôle Affiliation
Michael Hoa, M.D. Principal Investigator National Institute on Deafness and Other Communication Disorders (NIDCD)
Contact général

Nom de famille: Luz E Mendez

Téléphone: (301) 402-4216

Email: [email protected]

Emplacement
Établissement: Statut: Contact: National Institutes of Health Clinical Center For more information at the NIH Clinical Center contact Office of Patient Recruitment (OPR) 800-411-1222 TTY8664111010 [email protected]
Pays d'implantation

United States

Date de vérification

2021-03-15

Partie responsable

Type: Parrainer

Mots clés
A un accès étendu Non
Groupe d'armes

Étiquette: 1/Tous les patients

La description: Instabilité auditive documentée

Informations sur la conception de l'étude

Modèle d'observation: Cohorte

Perspective temporelle: Éventuel

This information was retrieved directly from the website clinicaltrials.gov without any changes. If you have any requests to change, remove or update your study details, please contact [email protected]. As soon as a change is implemented on clinicaltrials.gov, this will be updated automatically on our website as well.

Clinical Research News